Harcèlement, ce qu’il faut savoir

Harcèlement moral : de quels comportements s’agit-il?
Les comportements révélant un harcèlement concernent aussi bien la tâche à réaliser, la manière d’être évalué au travail, de se voir fixer des objectifs, etc…

Conditions impératives pour relever du harcèlement moral:
ils doivent être:
1/ répétés
2/ systématiques
3/ cibler un individu
4/ s’inscrire dans la durée

Concernant la tâche à réaliser:
– être soumis à des objectifs irréalisables
– subir des consignes paradoxales ou l’absences de consignes
– se voir imposé des tâches déqualifiées
– être soumis à des cadence de travail démesurées

Concernant les moyens de travail:
– se voir privé des moyens nécessaires à la tâche

Concernant l’évaluation de son travail:
– subir des menaces répétées sur l’emploi
– subir des critiques systématiques ou paradoxales,
– vivre une totale indifférences aux résultats
– être soumis à des critères non professionnels, changeants
– être soumis à un déclassement professionnel répété
– Diminution injustifiée de la notation

Concernant les relations de travail:
– Etre mis en état d’isolement institutionnel, relationnel, géographique.
– Etre « mis au placard »
– Se voir refusé tout rendez-vous
– Subir des atteintes à la dignité: vexations publiques,
moqueries sur apparence, rumeurs, indiscrétions sur la vie privée, humiliations,…
– Subir des menaces ou violences verbales (injures) ou physiques.
–Subir des Appels téléphoniques réitérés sur le lieu de travail et au domicile
– Ne plus adresser la parole à un collègue ou subordonné, ne plus lui adresser que des notes
– se voir poussé à l’erreur

Certaines de ces techniques peuvent être révélatrices d’un pervers narcissique dont le comportement vise à éprouver une satisfaction personnelle en détruisant l’autre.

Ce qui n’est pas du harcèlement…
Tout n’est pas du harcèlement. Ce qui relève de la marche normale de l’entreprise, y compris en période de tension et de pression concurrentielle, n’est pas du harcèlement. Ainsi, n’entrent pas dans la sphère du harcèlement moral (même si les effets sur la santé sont délétères), les comportements suivants:

– Des comportements liés à la pression temporelle
– Des objectifs de productivité exigeants dans la tâche prescrite
– Des injonctions en apparence paradoxales qui consistent à viser dans le même temps: “quantité, qualité, rapidité, sécurité”
– La multiplication et l’interruption des tâches
– Un conflit ouvert
– Une altercation ou humiliation isolée
– Des conditions de travail dégradées pour tous
– Une situation d’exigence normale de travail conforme à la qualification et à la mission, dans conditions ordinaires

Qu’est ce que le harcèlement?
Il a été défini au plan juridique.
Le harcèlement moral: Ce sont des « agissements répétés qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail du salarié susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel ». ((art. L 1152-1 à L 1152-3 CT))

Le harcèlement sexuel (art. L 1153-1 à L 1153-6 CT): il s’agit d' »agissements de harcèlement de toute personne dans le but d’obtenir des faveurs de nature sexuelle à son profit ou au profit d’un tiers ».
A noter que le harcèlement sexuel n’exige pas la notion de répétition comme le harcèlement moral.

C’est toujours une situation inacceptable: « Aucun salarié ne doit subir les agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de travail susceptibles de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son activité professionnelle » (article L 1152-1)

Il y a une interdiction de toute sanction, licenciement ou mesure discriminatoire directe ou indirecte (ex. : rémunération, formation, reclassement, affectation, qualification…)
•Pour avoir subi ou refusé de subir des agissements répétés de harcèlement moral/ sexuel
•Ou pour en avoir témoigné ou les avoir relatés

Les différents types de harcèlement
– Le harcèlement vertical descendant: c’est le plus courant qui met en présence un harceleur dans la hiérarchie face à un harcelé qui est son subordonné.
– Le harcèlement vertical ascendant: harcèlement mené par un subordonné sur son supérieur.
– Le harcèlement horizontal met en confrontation deux collègues de même niveau hiérarchique, avec un harceleur et un harcelé.
– Le harcèlement peut être individuel et plus rarement collectif.

Les risques psychologiques liés au harcèlement
Le harcèlement met en danger la personne dont l’identité est mise à mal par ces comportements dont elle est victime. Elle peut alors souffrir:
– d’épuisement et burn-out
– de décompensations somatiques et psychologiques
– de crise identitaire destructrice
– de psychotraumatisme
– de pensées suicidaires.

Ce n’est pas seulement la situation de harcèlement en elle-même, mais la confrontation à la solitude face à cette situation qui provoque les décompensations. D’où la nécessité, outre les moyens légaux pour faire face, de recourir à l’aide des proches, du médecin, et du psychologue.